vendredi 2 juin 2017

Blonde - Joyce Carol Oates

Ce livre retrace, de manière plus ou moins romancée, la vie de Marilyn Monroe. C'est une femme qui m'a toujours fascinée, et Joyce Carol Oates est définitivement l'une de mes auteurs préférés, donc j'avais très hâte de découvrir ce livre ! Comme je vous le disais, c'est assez romancé donc ne vous attendez pas à une biographie très précise et fidèle à la réalité. Les noms des personnes sont souvent modifiés, l'auteure utilise ce qui ne sont parfois que des rumeurs sur Monroe pour construire la trame de son roman. Il n'empêche, c'est fantastique.
Je suis définitivement séduite par le style d'écriture de cette romancière. Un style âpre, des mots parfois crus, mais c'est ce qui rend tout ses romans si crédibles. Par exemple, certaines scènes de sexe sont décrites assez explicitement. J'ai mis très longtemps à lire ce pavé - tout de même plus de 1000 pages - mais j'ai adoré de bout en bout. Le simple fait que ce soit Marilyn Monroe suffit à rendre le livre digne d'intérêt, tant sa vie fut captivante. Une femme rayonnante et solaire sur les photos, une beauté à couper le souffle mais une âme noire et une vie très dure. Une des plus grandes actrices que le monde ait connu, aussi.
Joyce Carol Oates développe incroyablement la psychologie de celle qu'elle nomme l'Actrice Blonde. Cette dernière apparaît comme très touchante. Par exemple, sa volonté de se cultiver, de lire des livres de psychologie, de s'interroger sur le monde alors que tout ce qu'on lui demande c'est de sourire en permanence. Elle est réduite à sa beauté, à son physique qui semble être une malédiction. On lui refuse souvent des personnages plus profonds, lui demandant simplement de se trémousser et de chanter. Les démons de cette femme sont nombreux, on les voit l'entraîner vers l'abîme tout au long du roman, et nous sommes impuissants. C'est une vraie grande artiste, qui emmène ses rôles toujours plus loin, creuse toujours plus ses personnages, jusqu'à l'épuisement. Un talent et un charisme hors norme.
 La déchéance de cette femme splendide est bouleversante : à la fin elle est droguée aux médicaments en permanence, incapable de se lever, n'est que l'ombre d'elle-même. Elle est brisée par la vie, contrôlée par ses névroses. Il m'est difficile d'ordonner mes pensées, de résumer un personnage aussi fouillé et profond en quelques lignes. Sa relation complexe avec sa mère malade mentale, avec les hommes, les dirigeants du Studio qui l'exploitent en permanence, sa liaison avec Kennedy... tout y est
C'est vraiment un livre puissant, et malgré le grand nombre de pages pas une n'est à retirer selon moi.

Résultat de recherche d'images pour "blonde joyce carol oates"